Equilibreur portable et analyseur de vibrations Balanset-1A

Le Balanset-1A est équipé de 2 canaux et est conçu pour équilibrage dynamique sur deux plans. Il convient donc à un large éventail d'applications, notamment broyeurs, ventilateurs, broyeurs de végétaux, vis sans fin sur les moissonneuses-batteuses, arbres, centrifugeuses, turbines, et bien d'autres encore. Sa polyvalence dans la manipulation de divers types de rotors en fait un outil essentiel pour de nombreuses industries.

J'ai trouvé une ancienne correspondance entre notre spécialiste du plomb et l'un de nos clients.
Correspondance d'il y a dix ans !

Auteur : Valery Davydovich

Introduction

Je dois avouer que j'ai été très surpris et satisfait des résultats de la lettre que nous a adressée Andrey Kobyakov, le conducteur de la niveleuse.

Sa lettre m'a même surpris, moi qui suis un spécialiste ayant plus de 35 ans d'expérience dans le domaine du vibrodiagnostic et de l'équilibrage. J'ai longtemps travaillé dans l'industrie de la défense et j'ai équilibré plus de 1 500 machines et mécanismes différents, depuis de simples ventilateurs et pompes à fumée jusqu'à des systèmes de guidage d'antennes et des gyroscopes uniques.

Et voici pour la première fois sur le terrain l'équilibrage d'un puissant engin routier - une niveleuse ! !!, dont le conducteur est Andrey.

Equilibrage du cardan, du vilebrequin et du panier d'embrayage directement sur la niveleuse

Equilibrage du cardan, du vilebrequin et du panier d'embrayage directement sur la niveleuse

Andrey a acquis notre instrument d'équilibrage "Balanset-1" très récemment - à la fin du mois d'août de cette année (2012).

En un peu plus de deux mois, il a réussi non seulement à maîtriser le matériel et la technologie de l'équilibrage, mais aussi à éliminer sans démontage le déséquilibre des principales unités de sa machine (arbre de transmission, vilebrequin avec panier d'embrayage, roues).

Voici comment Andrew décrit le travail qu'il a effectué dans sa correspondance avec nous.
(Avec sa permission, je publie ses lettres sans coupure ni édition).

1. Lettre d'A. Kobyakov datée du 18 octobre 2012.

Bonjour, Valery Davydovich ! Je voulais vous écrire. J'ai maîtrisé le travail avec l'appareil assez rapidement et tout est disponible pour les personnes non préparées comme moi. Mon ordinateur portable accepte le programme sans correction. La première fois que je l'ai installé sur un ordinateur fixe, j'ai équilibré les roues et le résultat est meilleur qu'au montage des pneus. J'ai essayé 2 arbres de transmission sur place, l'équilibrage semble correct. D'une manière générale, l'appareil a répondu à mes attentes en termes de fonctionnalité à un prix raisonnable. L'autre jour, j'ai équilibré le volant d'inertie de la niveleuse sur laquelle je travaille moi-même. Le déséquilibre initial était de plus de 8000 g*mm, le déséquilibre restant était d'environ 900 g*mm, avec une tolérance de 400 g*mm. On aurait pu faire mieux, mais on a laissé intentionnellement, parce qu'il faudra équilibrer l'embrayage. Ensuite, il faudra équilibrer le cardan moteur-boîte de vitesses sur la même niveleuse. C'est l'éternel problème des niveleuses. Mes supérieurs étaient plutôt sarcastiques à propos du travail, mais je suppose que l'avenir nous le dira.
Au cours de ce processus, une question s'est posée : comment empiler les poids correcteurs en un seul poids d'équilibrage ? C'est plus pratique pour équilibrer le cardan. À mon avis, il serait bon que le programme puisse effectuer ce type de calcul.

2. Lettre d'A. Kobyakov datée du 31 octobre 2012.

Bonjour Valery Davydovich !
Je voudrais vous parler du travail effectué. Comme je vous l'ai dit, j'ai essayé d'équilibrer l'embrayage. La première tentative a été infructueuse. Le déséquilibre initial était supérieur à 28 000 g*mm. J'en ai conclu qu'il s'agissait d'un défaut d'alignement. L'ensemble a ensuite été démonté et inspecté. Des trous d'alignement usés dans le carter d'embrayage et l'abrasion des plats adjacents du carter ont été détectés. Le disque intermédiaire est normal, les disques sont neufs, mais de qualité douteuse (la garniture est déplacée). J'ai choisi moi-même le nouveau, un seul des quatre était équilibré. C'est le cas. Le montage a été plus soigné avec l'aide de l'appareil. Mes collègues me faisaient un doigt d'honneur avec ma tempe. J'ai fait une découverte intéressante : le disque intermédiaire n'est réglé que dans une position sur trois et le panier aussi. Je l'ai donc équilibré à 2600 g*mm. La masse de l'ensemble volant + disque intermédiaire + panier est d'environ 80 kg, rayon 430 mm, vitesse 1900-2000 tr/min. Le moteur est content, il tourne bien.

Plus loin, le cardan. La première tentative a encore échoué, il pèse 15 kilos et mesure 650 mm de long.

J'ai vérifié les brides, les croix, tout est OK, mais ça ne bouge pas. J'ai enlevé le cardan. Je l'ai fait tourner pendant une demi-heure. Tout de même, j'ai repéré un léger mouvement radial dans l'une des croix. Changement d'araignée, équilibrage.

Résultat : déséquilibre initial au premier plan 1600*mm, au deuxième plan 1000*mm. Déséquilibre résiduel au 1er plan 36 g*mm, au 2ème plan 9 g*mm. Applaudissements. Rideau. Les patrons sont choqués.

Valery Davidovich, comment pouvez-vous évaluer un tel travail en tant que spécialiste ?

3. Lettre d'A. Kobyakov datée du 7 novembre 2012.

Valery Davydovich, bonjour ! Je vous envoie enfin le résultat de mon travail. La photo montre le premier "heureux" de notre ville. Personne n'avait jamais fait d'équilibrage auparavant, même sur des voitures, et encore moins sur des machines lourdes. La seule exception, ce sont mes expériences, plus ou moins réussies.
Sur la photo, nous voyons un arbre de transmission assez massif, sur lequel sont fixés des segments de tiges de plomb à l'aide de colliers de serrage.

Fig.1 Photo du cardan avec les poids correcteurs installés dans les plans 1 et 2.

Fig.1 Photo du cardan avec les poids correcteurs installés dans les plans 1 et 2.

Vous pouvez également voir le poids d'usine soudé. Sur la vidéo, on peut observer une rotation régulière de l'arbre. Il n'y a pas de mouvement de la boîte de vitesses (à gauche dans la vidéo). Aucun déplacement du moteur (à droite) n'est observé. Il y a une réduction significative du bruit dans la cabine, la vibration n'est pratiquement pas ressentie. Procès-verbal d'équilibrage du 29/10/2012 avant réparation de l'arbre de transmission (remplacement d'une traverse). Procès-verbal du 31/10/2012 après réparation. Protocoles confirmés par notre mécanicien, qui a d'ailleurs vu d'un très mauvais œil ce travail.

(Note : Malheureusement, je n'ai pas pu trouver la vidéo elle-même).

Fig.2 Photo du cardan avec les poids correcteurs installés dans les plans 1 et 2.

Fig.2 Photo du cardan avec les poids correcteurs installés dans les plans 1 et 2.

Fig.3. Photo du cardan avec poids correcteur dans le plan 2.

Fig.3. Photo du cardan avec poids correcteur dans le plan 2.

La vibration persiste, mais elle est perceptible à l'avant du moteur, probablement au niveau de la poulie d'entraînement et du ventilateur. Aujourd'hui, la niveleuse est en service de combat et les expériences ont cessé.
J'ai commencé à équilibrer le volant d'inertie de notre élève de deuxième année et je suis revenu directement à la réparation. J'ai constaté un mouvement axial et radial du vilebrequin. Après l'avoir ouvert, il s'est avéré qu'une rectification était nécessaire.
Veuillez me pardonner si j'ai violé les lois de la physique, je ne savais pas qu'il était possible de le faire.
Cordialement, Andrew.

Réponse aux lettres de Kobyakov

Andrew, j'ai comparé vos résultats d'équilibrage avec les exigences pour ces rotors, qui sont reflétées dans la norme ISO 22061-76 Machines et équipements technologiques. Système de classement de la qualité de l'équilibrage. Généralités.
Je pense qu'il sera intéressant pour vous de comparer vos résultats avec les tolérances de cette ISO.
1. Vilebrequin (y compris le panier d'embrayage, etc.)
La tolérance doit correspondre à la classe de précision 6 (voir annexe 1, page 13).
Dans cette classe et à 2000 tr/min, les valeurs de balourd résiduel admissibles pour chaque plan sont comprises entre 40 et 100 µm (voir diagrammes page 3).
Convertie en déséquilibre résiduel admissible pour votre rotor de 80 kg, la tolérance se situe entre 3200 et 8000 g*mm.
Vous avez atteint 2600 g*mm.
2. Arbre à cardan .
La tolérance doit être de classe 5 (voir annexe 1, page 13).
(Dans le cas du cardan, vous n'avez pas précisé la vitesse, et je l'ai prise au conditionnel à 2000 tr/min).
Pour cette classe et une vitesse de rotation de 2000 tr/min, le balourd spécifique résiduel admissible pour chaque plan est compris entre 15 et 40 µm (voir diagrammes page 3).
Convertie en déséquilibre résiduel admissible pour un arbre à cardan de 15 kg, la tolérance est comprise entre 225 et 600 mm*mm.
Vous avez réussi à obtenir 36 g*mm dans le premier plan et 9 g*mm dans le second plan ! !!!.
C'est impressionnant.
Voir aussi.
F.V.D.

fr_FRFrench